41RM6pdueQL._SX321_BO1,204,203,200_

FLORENCE GILLET
“Prier avec Chiara Luce”
(ed. Gribaudi, 2013)

Chiara Luce Badano, décédée d’un cancer des os en 1990 à 18 ans et béatifiée en 2010, nous emmène dans son propre chemin, immergé dans une expérience communautaire profonde au sein du Mouvement des Focolari. Son témoignage de sainteté continue à se développer, en particulier chez les jeunes qui voient en elle une lumière qui les guide sur le chemin.

FRANZ CORIASCO
“En voyage avec la famille Badano – les secrets d’un secret”
(ed. Città Nuova, 2012)

Le 25 Septembre 2010 Chiara Luce Badano (Sassello, 1971-1990) a été béatifiée. Une vie, une histoire spéciale, celle de Chiara Luce Badano, fruit d’un contexte, d’une famille pour différentes raisons très “particulières”. Le livre raconte, comme un «dialogue itinérant entre les parents et l’auteur (ami de longue date de Chiara), le« derrière les coulisses »de la vie de Chiara Luce et de sa famille: leur mariage, le quotidienne de leur relation de couple entre eux et avec leur fille, la foi profonde, anecdotes surprenantes, émouvantes, et même parfois aussi amusants. Une famille unique dans sa normalité, à partir de laquelle on peut apprendre beaucoup. Le livre est également disponible en allemand.

 

MARIAGRAZIA MAGRINI
“Uno sguardo luminoso – Beata Chiara Badano”
(ed. San Paolo, 2011)

“Maman, les jeunes sont l’avenir. Je ne peux plus courir, mais je tiens à leur passer le flambeau comme aux Jeux olympiques. Ils ont seulement une vie et il vaut la peine de la bien dépenser”. C’est le message que Chiara Badano (1971-1990) a laissé aux jeunes d’aujourd’hui. Fille ordinaire, est extraordinaire dans sa vie quotidienne. Appartenant au Mouvement des Focolari, elle découvre l’amour en Dieu l’idéal de vie: pleine de joie se répand autour d’elle. Elle vient à percevoir la maladie comme un don: “Si tu le veux, Jésus, je le veux aussi.” Comme l’autrice écrit: “Son exemple est une lampe qui ne doit pas être cachée sous le boisseau. Si pour son humilité elle était très loin de se montrer, on ne peut pas ne pas la voir. A’ travers son exemple, la grâce ouvre nos cœurs à l’espoir et stimule l’imitation “.

 

 

FRANZ CORIASCO
“Depuis le toit vers le bas – Chiara Luce Badano racontée vers le bas”
(Ed. Città Nuova, 2010)

Mystérieuse, insaisissable, fascinante: voici comment beaucoup voit la sainteté. Encore plus pour ceux qui – comme l’auteur de ces pages – lui-même s’interroge sur l’existence de Dieu sans trouver des réponses convaincantes. Chiara Luce Badano était le meilleur ami de la sœur de l’auteur, d’ici l’idée de la raconter directement en partant du bas: comme n’importe quel Centurion sur le Calvaire, un ambulancier à Waterloo, le portier des Twin Towers ». L’auteur note, rappel, écoute, et raconte à nous, une histoire extraordinaire qui continue à impliquer – et à bouleverser – plusieurs: une histoire de sainteté construit jour après jour. Le livre a été imprimé aussi en français, espagnol et portugais.

 

MARIA AMATA CALO’
“Chiara Luce Badano. Un magnifique dessin”
(dvd – ed. Città Nuova 2010)

Le film documentaire raconte les passages marquants de la vie de la bienheureux Badano enrichis par des nombreux témoignages: les parents, les amis et les médecins qui ont pris soin d’elle à l’époque. Il est disponible dans les principales langues.

 

MARIAGRAZIA MAGRINI
“De lumière en lumière. Un oui à Jésus. Chiara Badano ”
(ed. San Paolo. 2008)

«Maman, les jeunes sont le future. Je ne peux plus courir, mais je tiens à leur passer le flambeau comme aux Jeux olympiques. Ils ont seulement une vie et il vaut la peine de bien la dépenser”. C’est le message que Chiara Badano (1971-1990) surnommé “Chiara Luce” a laissé à la jeunesse d’aujourd’hui. Elle perçoit la maladie comme un don: «Si tu le veux, Jésus, je le veux aussi»; rayonne sérénité et paix, en aident et réconfortant qui s’approche à elle.

MICHELE ZANZUCCHI
“«J’ai tout». Les dix-huit ans de Chiara Luce”
(ed. Città Nuova, 2001)

La première biographie dédiée à Chiara Badano. Plein de vitalité, sportive, toujours entouré par ses amis: s’agit de Chiara Badano, une adolescente grandie à Sassello, un petit village ligure, dans une famille qui, dans la liberté, lui communique de grandes valeurs. A l’âge de neuf ans dans une rencontre fortuite, Dieu éclate dans sa vie: d’abord en paroles, mais après surtout dans les gestes émerge le désir pressant d’être une personne intègre, totalitaire, qui communique aux autres avec sa vie sa découverte de Dieu Amour. Vers les dix-sept ans une douleur dans l’épaule lors d’un match de tennis ouvre un nouveau chapitre, le dernier de son existence. La grave maladie, vécue “avec le sourire sur les lèvres”, donne un aperçu de sa maturité inattendue pour son âge. L’intérêt né autour de son histoire attire l’attention de l’Eglise qui commence le processus de béatification. Le livre a été publié dans de nombreux pays de tout le monde.