DSC_1119 DSC_1130

Le 25 septembre 2010 c’est le jour de sa béatification. Au sanctuaire romain de l’Amour Divin se précipitent plus de vingt mille personnes : jeunes et adultes arrivés de plus de 70 pays des 5 continents. Nombreuses initiatives ont été organisées dans le monde entier pour permettre même aux plus éloignés et aux plus pauvres de faire face aux dépenses de voyage. Une cérémonie simple, mais intense et émouvante, suivie partout le monde grâce à la connexion internet et aux chaînes télévisées. La cérémonie est présidée par Monseigneur Angelo Amato, le Préfet de la « Congrégation pour les Causes des Saints. » Sa maman se souvient encore : «Quand dans le Sanctuaire je ai vu descendre le voile qui couvrait la grande image de Chiara je sentais qu’en ce moment-là Chiara était non seulement ma fille, mais la fille de tous, elle devenait l’Église. »

Le soir même, dans la salle « Aula Paolo VI » au Vatican qui était pleine de personnes, aura lieu un grand événement qui scellera cette journée extraordinaire et qui sera également suivi dans nombreux pays dans le monde grâce à la diffusion sur Internet. L’événement intitulé « Con Chiara Luce – Life, Love, Light » (en français « Avec Chiara Luce – Vie, Amour, Lumière ») est une grande fête qui, avec le langage du théâtre, de la musique et des divers témoignages, communique le modèle de vie de la jeune béate. La salle est immense, toutefois tout le monde n’arrive pas à rentrer, et beaucoup de jeunes doivent suivre l’événement sur des écrans géants installés en Place Saint-Pierre, juste à côté de la salle.

DSC_1275

Le lendemain, dans la grande Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs la Messe de Remerciement pour la Béatification est présidée par le Secrétaire d’État, le cardinal Tarcisio Bertone. L’écho médiatique de ces événements est mondiale. Seulement en Italie plus de 120 articles ont été écrits, en plus des services des principales chaînes télévisées, Rai Uno, Rai Due, Sky… Partout on parle de Chiara Luce, même dans certains pays musulmans.

La semaine suivante, lors de sa visite à Palerme, le pape Benoît XVI s’adresse aux jeunes en rappelant la béatification et en proposant Chiara et sa famille comme modèle : « Je vous invite à la connaître – dit-il – Sa vie a été courte, mais il s’agit d’un merveilleux message (…) Dix-neuf ans pleine de vie, d’amour, de foi. Deux années, les dernières, pleines aussi de douleur, mais toujours dans l’amour et dans la lumière, une lumière qui resplendissait autour d’elle et qui provenait de l’intérieur : de son cœur rempli de Dieu! Comment cela est-il possible ? Comment peut une jeune fille de 17/18 ans vivre une souffrance de ce type, humainement sans espoir, en communiquant amour, sérénité, paix, foi ? Évidemment, il s’agit une grâce de Dieu, mais cette grâce a également été préparée et accompagnée de la collaboration humaine : la collaboration de Chiara elle-même, certainement, mais également de ses parents et de ses amis (…)
Aujourd’hui, je tiens à le souligner d’une manière particulière. Les parents de la Béate Chiara Badano sont vivants, ils étaient à Rome pour la béatification – je les ai rencontrés personnellement – et ils sont témoins du fait fondamental qui explique tout : leur fille était remplie de la lumière de Dieu ! Et cette lumière, qui arrive par la foi et l’amour, a été allumée tout d’abord par eux : le père et la mère ont allumé dans l’âme de sa fille la petite flamme de la foi et ils ont aidé Chiara à la garder toujours allumée, même dans les moments difficiles de sa croissance et surtout dans la grande et longue preuve de sa souffrance »